Mesures de la contribution sociale et collective

GESTION CLÉHAS met à votre service une démarche spécifique pour la réalisation de mesures
d’impact social d’activités, de projets ou de programmes. La force de Gestion Cléhas repose sur
cette démarche, mais aussi et surtout sur la capacité à développer un système de dimensions et
d’indicateurs ciblés et adaptés à votre secteur d’activités, quel que soit votre domaine.
 
 
Toute mesure d'impact social vise à déterminer avec justesse la contribution sociale d'une activité,
d'une action ou d'un projet dans la collectivité. Elle vise donc à démontrer, au-delà du senti ou des
mesures de satisfaction, l'effet des actions de votre organisation. Dans ce sens, la mesure d'impact social
est contributive, puisqu'elle permet à l'organisation de statuer sur la réponse effective aux besoins
pour lesquels l'activité ou le service a été mis en place (possibilité de rétroaction). Par ailleurs,
il faut concevoir la mesure d'impact social comme un atout pour l'atteinte d'une connaissance et
d'une reconnaissance de votre contribution dans la communauté. 
QU'EST-CE QUE L'IMPACT SOCIAL ?

L'impact social est relié à la valeur sociale produite par une activité, un service, un projet.

Mesurer l'impact social d'une activité, d'un service ou d'un projet, c'est donc déterminer la contribution

sociale de celui-ci dans la collectivité.

COMMENT SE PRÉPARER À LA RÉALISATION D'UNE MESURE D'IMPACT SOCIAL ? 

Il faut, tout d'abord, se centrer sur la mission de l'organisation.

• •

Il faudra, ensuite, déterminer une activité, un service ou un projet sur lequel portera l'évaluation

(la mesure d'impact).

• •

Vous aurez à vous centrer sur les objectifs poursuivis par cette activité, ce service ou ce projet (pourquoi

a-t-il été développé ? À quel(s) besoins(s) de la communauté l'organisation tentait de répondre en

le mettant en place ?).

• •

Vous devrez vous centrer sur les effets directs et indirects de l'activité, du service ou du projet.

• •

Enfin, vous aurez à isoler les actions de l'organisation du contexte global/sociétal (même si d'autres

organisations ou acteurs de la société répondent aux mêmes besoins de la communauté, il est tout à fait envisageable de mesurer la contribution sociale des activités menées par l'organisation pour

laquelle l'évaluation est menée).

POURQUOI MESURER L'IMPACT SOCIAL D'UNE ORGANISATION ?

Dans un premier temps, il faut concevoir que la réalisation d'une mesure d'impact social permet de dépasser

le senti, le simple dénombrement (des usagers, de la clientèle) et la mesure de satisfaction concernant les activités

ou les services offerts.

• •

Toute mesure d'impact social est contributive puisqu'elle permet de statuer sur l'atteinte des objectifs

visés par le développement de l'activité, du service ou du projet. Cette mesure permet donc de valider

la réponse effective aux besoins pour lesquels l'activité, le service ou le projet ont été développés. Elle est d'autant plus contributive qu'elle permet une rétroaction, un repositionnement, dans l'éventualité où

la réponse aux besoins par le biais de l'activité, du service ou du projet n'est pas optimale.

• •

La détermination de la contribution sociale des activités, services et/ou projets d'une organisation est

à la base de sa connaissance et de sa reconnaissance.

COMMENT DÉVELOPPER UNE CULTURE DE L'ÉVALUATION DANS UNE ORGANISATION ?

Il faut opter pour la stratégie des petits pas. Il faut donc débuter l'évaluation d'une seule activité,

d'un seul service ou d'un seul projet.

COMMENT PRIORISER ?

En privilégiant soit une nouvelle activité, une activité dont la popularité semble baisser, une activité

phare de l'organisation ou encore une activité dont le financement est en jeu.

• •

Par la suite, il sera envisageable de mener une ou deux évaluations par année, toujours en fonction

d'une priorisation.

LA PLUS VALUE DES MESURES D'IMPACT SOCIAL SUR LES DEMANDES DE
FINANCEMENT ET LES PLANIFICATIONS STRATÉGIQUES

La réalisation d'une mesure d'impact social passe par la mise en parallèle des objectifs visés par l'activité,

le service ou le projet (ce sont là les moyens par lesquels ces objectifs doivent être atteints) avec

la contribution effective de celui-ci dans la collectivité.

• •

On le comprendra, cette mise en parallèle peut être très instructive quant à la liste d'indicateurs de résultat rattachée, dés le départ, à l'activité, au service ou au projet. A-t-on déterminé les résultats attendus en

lien direct avec la teneur de l'activité, du service, du projet ? S'est-on assuré de déterminer le projet en

lien direct avec les besoins auxquels l'organisation veut répondre (donc, en fonction des résultats visés) ?

La liste d'indicateurs de résultat était-elle surévaluée en regard du projet lui-même ?

• •

Cette mise en parallèle affinera donc l'expertise touchant le développement d'indicateurs de résultats

au moment de la planification d'une activité, d'un service ou d'un projet et donc pour le dépôt de

demandes de financement.

© 2016 GESTION CLÉHAS